Distance totale : 15 km. Dénivelé positif : 983 m.

Le Cucuyon et le pas d'Archail

Une randonnée dans l’arrière pays de Digne-les-Bains qui sent bon les Alpes-de-Haute-Provence. La ligne de crête du Cucuyon est 100% panoramique ! Attention, les chemins sont assez peu signalés donc prenez une bonne carte et GPS !

Lieu-dit La Peine

Depuis la fin de la route goudronnée, suivre le grand chemin qui mène jusqu’au lieu-dit « La Peine ». Monter ensuite en direction de la Clue de la Peine. La Clue elle-même est un passage impressionnant où de grandes lames de rochers sortent de terre, telles un squelette de dinosaure immense.

Le squelette de dinosaure de la Clue de la Peine
La montagne du Cheval Blanc depuis le Cucuyon

Continuer ensuite à monter régulièrement jusqu’au col de la Cine. Il faut ensuite remonter une bonne pente raide jusqu’au sommet de Cluchemet. Le chemin se fait ensuite très aérien puisqu’il suit la ligne de crêtes sur quelques kilomètres. On enchaîne les petits sommets en gardant les yeux grands ouverts sur le beau paysage qui s’offre à nous ! Par contre, cette succession de montées et descentes est plutôt fatigante.

La cabane du pas d'Archail

Sur la fin de la crête, on peut terminer par le sommet de Cucuyon si on a envie. Il faut ensuite redescendre jusqu’à la cabane d’Archail. En fait, j’ai parcouru ce sentier lors d’un nouvel an passé dans cette cabane. Elle est vraiment très confortable et le poêle chauffe bien, un grand merci au berger qui la laisse à disposition des randonneurs !

Sommet de la Reynière le soir

Depuis la cabane, prendre le grand sentier qui descend en pente douce. Tourner à gauche au niveau de l’arrête et suivre la piste qui descend jusqu’à sa fin. Il y a ensuite un passage assez compliqué où il faut suivre un vieux chemin qui n’est presque plus marqué (il n’y a aucune trace sur la carte).

Après 1km on récupère un plus gros sentier qui redescend sur le lieu-dit l’Hubac. Suivre enfin la piste qui redescend jusqu’à une passerelle permettant de rejoindre le point de départ.


Photagne

J'ai commencé la photographie en 2015 lors d'un voyage à Hawaii. Depuis lors, je me consacre à la photographie de paysages lors de mes nombreux treks en montagne.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *